dimanche 9 avril 2017

Livre de l'Apocalypse d'Esdras




Introduction

Ce Livre du canon Biblique Ethiopien est connu sous le Nom d'Apocalypse d'Esdras, certains pensent qu'il ne s'agirait pas d'Esdras mais de Salathiel.

Quoi qu'il en soit, il y est question d'un Prophète et Scribe du temps de la déportation de Juda à Babylone donc datant de bien avant Yéhoshoua.

Ce Livre est intéressant par bien de ses aspects et contient des Prophéties que les croyants devraient connaître, il y est question du Messie notre Seigneur et Sauveur Yéhoshoua et de Sa Venue comme sortant de la mer, ce qui n'est pas sans rappeler l'ouverture de la mer au Pôle Nord menant dans la terre intérieure, la montagne de Sion est décrite comme volant dans le ciel ce qui n'est pas sans rappeler la Jérusalem céleste descendant du ciel, il y est question des 10 tribus perdues d'Israël s'enfuyant par un passage dans l'Euphrate asséché par YHWH notre Elohim pour trouver refuge dans un pays au nom inconnu, asséchage de l'Euphrate qui n'est pas sans nous rappeler un passage du Livre de l'Apocalypse, et se trouvent dans ce Livre bien d'autres révélations... 



Chapitre 1

 1. La trentième année après la chute de notre ville, je me trouvais à Babylone, moi Salatiel, appelé Esdras, et je fus troublé. J'étais sur ma couche, le visage découvert, et les pensées me venaient à l'esprit. 

2. Car j'avais vu la ruine de Sion et la joie des habitants de Babylone.  

3. Mon esprit fut fortement ébranlé et je commençai à adresser au Très-Haut des paroles terribles. 

 4. Mon Adon, mon Elohim, Lui dis-je : N'as-tu pas parlé jadis, quand Tu créas la terre, Toi Seul, quand Tu donnas des ordres à l'argile? 

 5. Et elle produisit Adam dans un corps mortel; c'était encore l'œuvre de Tes Mains ; lorsque Tu soufflas sur lui le souffle vital, et qu'il fut vivant devant Toi, 

6. Tu l'introduisis dans le jardin que Ta Main avait planté avant que la terre ne subsistât. 

 7. Tu lui donnas un ordre juste auquel il désobéit. Alors Tu créas la mort contre lui et ses descendants. De lui sortirent des peuples, des tribus, des familles et des nations innombrables. 

 8. Tous ces peuples marchèrent chacun suivant sa volonté; ils péchèrent devant Toi sans que Tu les en empêchasses. 

 9. Ensuite, au temps fixé, Tu envoyas le déluge contre la terre et contre les habitants du monde, et Tu les anéantis. 

 10. Le châtiment fut égal pour tous; de même que Tu avais envoyé la mort contre Adam, de même Tu envoyas le déluge contre ceux-ci. 

 11. Tu laissas survivre un d'entre eux nommé Noé (Noah) avec sa famille, et de lui viennent tous les justes. 

 12. Lorsque ceux qui habitaient sur la terre eurent commencé à croître et à multiplier, que leur postérité devint nombreuse, que des peuples et des nations sortirent d'eux, ils commencèrent à pécher de nouveau, plus que leurs prédécesseurs. 

13. Comme ils commettaient le mal devant Toi, Tu te choisis un d'entre eux appelé Abraham. 

 14. Tu l'aimas et Tu lui fis voir à lui seul la fin des temps quand vous étiez seuls ensemble la nuit. 

15. Tu conclus avec lui une Alliance Eternelle (promettant) de ne jamais abandonner sa postérité : [Tu lui donnas Isaac, et Tu donnas à Isaac, Jacob et Esaü. 

16. Tu choisis Jacob; Tu écartas Esaü; Jacob fut père d'une grande multitude. 

17. Tu emmenas] ceux qui sortirent d'Egypte (Gëbs') et Tu les conduisis au mont Sinaï. 

18. Tu abaissas les cieux, Tu secouas la terre, Tu ébranlas le monde, Tu fis trembler l'abîme, Tu soulevas la mer.

19. Ta gloire passa quatre portes : celle du feu, celle des tremblements de terre ; celle du vent, celle de la grêle, quand Tu donnais la Torah aux enfants de Jacob et les prescriptions au peuple d'Israël. 

20. Tu ne leur enlevas pas le cœur mauvais, afin que ta Torah portât ses fruits en eux. 

21. Car le premier Adam posséda un cœur mauvais et fut vaincu ; non pas lui seul, mais aussi tous ceux qui naquirent de lui. 

22. Alors cette faiblesse demeura, ainsi que ta Torah, dans le cœur des peuples avec la mauvaise racine ; le bien disparut et le mal resta. 

23. Les jours passèrent, [les années s'accomplirent, et Tu suscitas pour Toi ton serviteur nommé David (Dâouit). 

24. Tu lui dis de bâtir une ville en Ton Nom et de T'y offrir des sacrifices. 

25. Beaucoup de jours et d'années se passèrent; ceux qui habitaient dans ce pays firent le mal. 

26. Comme avaient agi Adam et ses descendants, il n'y avait personne qui pratiquât le bien, car ils possédaient un cœur mauvais. 

27. Tu livras ta ville aux mains de tes ennemis. 

28. Ce jour-là, je me dis en moi-même: Est-ce que ceux qui habitent Babylone agissent mieux, pour s'emparer de la ville de Sion.

29. Ensuite, quand je suis venu ici, j'ai vu des péchés innombrables ; mon âme a vu beaucoup d'impies depuis 30 ans, et mon esprit a trouvé surprenant 

30. Que Tu supportes à mes yeux les pécheurs, que Tu épargnes les méchants, après avoir rejeté ton peuple et protégé tes ennemis. 

31. Tu n'as indiqué à personne comment finirait cette conduite. Est-ce que Babylone agit mieux que Sion? 

32. Ou bien un autre peuple qu'Israël t'a-t-il connu? Quel peuple comme Jacob a cru à ta Torah? 

33. Sa récompense n'a pas paru ; sa peine n'a pas porté de fruits. J'ai parcouru les nations et je les ai trouvées dans la joie, ne mentionnant ni ta Torah, ni tes Commandements. 

34. Pèse aujourd'hui dans la balance nos péchés et ceux des habitants du monde, de manière à trouver la plus petite quantité qui fasse tourner le fléau de la balance. 

35. Quand ceux qui habitent le monde n'ont-ils pas péché devant Toi? Ou quel peuple a gardé ainsi tes Commandements? 

36. [Tu trouveras parmi les noms des hommes qui ont observé tes prescriptions], mais tu ne trouveras pas de peuples. 




 Chapitre 2

1. L'ange qui avait été envoyé vers moi et qui se nommait Uriel me répondit : 

2. Ton esprit ne serait-il pas étonné de posséder le dessein de la Majesté du Très-Haut?

3. Assurément, Seigneur, lui dis-je. Il reprit : J'ai été envoyé pour te montrer trois voies et te proposer trois paraboles. 

4. Si tu m'expliques l'une d'elles, je te révélerai la voie que tu désires connaître, et je t'apprendrai pourquoi ce cœur est mauvais. 

5. Parle, Seigneur, lui dis-je. — Il répondit : Va peser le feu avec une balance ; mesurer le vent avec une mesure, ou bien rappelle vers moi le jour qui est passé. 

6. Je lui répliquai : Qui donc parmi ceux qui sont nés pourrait le faire, pour que tu m'interroges là-dessus ? 

7. Il me dit : Si je te demandais : combien y a-t-il de demeures ? combien de sources, à la surface de l'abîme? ou combien de routes au-dessus du ciel? ou quel est le chemin du shéol ou celui du Jardin-Paradis ? 

8. Tu me répondrais : Je ne suis pas descendu dans l'abîme ; je ne suis jamais descendu dans le shéol ; je ne suis jamais monté au ciel. 

9. Mais je ne t'ai interrogé que sur le feu, le vent et le jour passé, et voici que tu ne peux le prendre; tu n'as pas pu me répondre là-dessus. 

10. Il ajoute : Puisque tu es incapable de connaître ce qui est à ta portée. 

11. Comment pourrais-tu connaître la ligne de conduite du Très-Haut? car la voie du Très-Haut est dans l'Infini, et toi qui es corruptible, tu ne peux connaître la voie de celui qui échappe à la corruption. 

12. Quand j'entendis ces paroles, je tombai la face contre terre et je dis : Il eût été meilleur pour nous de ne pas être créés, plutôt que de l'être, de vivre dans le péché et de souffrir sans en connaître la raison. 

13. L'ange me répondit : Les arbres de la forêt allèrent tenir conseil 

14. Et dirent : Allons, marchons et livrons bataille à la mer pour la repousser devant nous et nous faire un autre emplacement de forêt. 

15. De même les flots de la mer tinrent conseil et dirent : Allons, montons et faisons la guerre à la forêt qui est dans la plaine pour nous faire une autre mer.  
16. Le projet de la forêt échoua, car le feu vint la dévorer. 

17. De même le projet des flots de la mer, car le sable les rendit immobiles.

18. Si tu connais la justice, à qui d'entre eux donneras-tu raison, ou qui blâmeras-tu? 

19. Je lui répondis: L'un et l'autre étaient vains, car la terre a été donnée à la forêt et la mer doit porter ses flots. 

20. Tu as bien jugé, me dit-il, pourquoi ne juges-tu pas ainsi quand il s'agit de toi? 

21. De même que la terre a été donnée à la forêt et la mer aux eaux, de même ceux qui habitent la terre peuvent comprendre seulement les choses terrestres, mais non les choses célestes et supra-célestes.

22. Alors je lui adressai la parole et je lui dis : Seigneur, je te demanderai pourquoi l'intelligence par laquelle nous pensons nous a été donnée.

23. Je n'ai pas voulu t'interroger sur les voies supérieures, mais sur ce qui nous arrive chaque jour, car Israël a été livré en opprobre aux nations, et le peuple que tu aimes aux [peuples de pécheurs ; la Torah de nos pères a été rejetée et il n'existe pas d'Alliance Ecrite. 

24. Nous passons dans ce monde comme des sauterelles ; notre vie ressemble à la fumée et nous ne méritons pas qu'on ait pitié de nous. 

25. Mais que fera-t-Il pour Son Saint Nom qui est invoqué sur nous? C'est là-dessus que je t'ai interrogé. 

26. Il me répondit: Si tu existes, tu verras ; si tu vis, tu sauras; chaque chose en son temps, car le siècle se hâte de passer. 

27. En effet, il ne peut porter l'espoir des justes, car ce siècle est rempli de douleur et de faiblesse. 

28. Le mal sur lequel tu m'as interrogé a été semé, mais la moisson n'est pas encore venue. 

29. Tant que ce qui a été semé n'aura pas été moissonné, tant que l'endroit qui a reçu la semence du mal n'aura pas disparu, (le champ où le bien est semé n'apparaîtra pas).

30. Car le grain de la semence du mal a été semé à l'origine dans le cœur d'Adam ; le fruit du péché a été produit jusqu'à ce qu'arrive sa moisson. 

31. Songe, toi-même, si une graine de la semence du mal a produit tant de fruit du péché, 

32. Combien une graine de la semence du bien, si elle avait été semée, aurait produit de fruits innombrables ! 

33. Je pris la parole et lui dis : Quand donc, à quelle époque cela arrivera-t-il? car nos jours sont peu nombreux et mauvais. 

34. Il me répondit : Ce n'est pas à toi à te presser plus que le Très-Haut : tu te hâtes à cause de Lui ; le Très-Haut se hâte à cause d'un grand nombre. 

35. Les âmes des justes dans leurs demeures ont questionné là-dessus et ont dit : Jusqu'à quand serons-nous ici? quand viendra la moisson de nos récompenses? 

36. L'ange Iyâroumyâl leur répondit : Quand le nombre de ceux qui sont comme vous sera complet. 

37. Car le siècle a été pesé dans la balance ; Il a mesuré la mer avec une mesure ; Il ne se taira pas et Il ne s'éveillera pas jusqu'à ce que la mesure qui Lui a été accordée soit remplie. 

38. Je repris : Mon Seigneur, voici que nous sommes tous pleins de péchés. 

39. Est-ce que la moisson des justes ne serait pas rendue impossible à cause de nous, à cause des péchés de ceux qui sont sur la terre? 

40. Va, me dit-il, demande à la femme enceinte si, quand les neuf mois sont accomplis, sa matrice peut retenir ce qui a été formé en elle. 

41. Je lui répondis: Mon Seigneur, c'est impossible. Alors il ajouta : Le shéol et les demeures des âges des justes sont comme la matrice. 

42. De même que la matrice s'empresse d'enfanter dans la douleur, de même la terre se-hâtera de rendre ceux qui lui ont été confiés depuis le commencement du monde. 

43. Ce-jour-là ils t'expliqueront ce que tu veux savoir. 

44. Si j'ai trouvé grâce devant tes yeux, lui dis-je, et si tu penses que cela me soit possible, 

45. Explique-moi s'il doit s'écouler autant de jours qu'il s'en est écoulé, ou bien davantage, 

46. Car je sais ce qui est passé, mais j'ignore ce qui est a venir. 

47. Il me dit : Tiens-toi à quelque distance et je te ferai voir l'explication d'une similitude (parabole). 

48. Je me levai, je regardai, et voici qu'une fournaise ardente passa devant moi. Quand la flamme eût passé, sa fumée resta. 

49. Ensuite passa devant moi un nuage rempli d'eau, faisant tomber une pluie abondante : quand cette grande pluie eut passé, il resta une ondée. 

50. Il me dit : Réfléchis à cela : de même que la pluie l'emporte sur l'ondée, le feu sur la fumée ; de même ce qui est passé est le plus considérable ; il ne reste que l'ondée et la fumée. 

51. Je l'implorai et je lui dis: Est-ce que je vivrai jusqu'à ces jours? Qu'arrivera-t-il en ce temps-là? 

52. Il me répondit : Je puis t'exposer une partie des signes sur lesquels tu m'interroges : quant à ta vie, je n'ai pas été envoyé pour t'en parler, et je l'ignore.




Chapitre 3


1. Voici quels seront les signes : Les jours viendront et une grande terreur saisira ceux qui habitent la terre ; le domaine de la vérité sera caché et la terre de la foi sera stérile. 

2. L'injustice se multipliera plus que tu n'as vu et entendu. 

3. Un pays que tu vois à présent désolé et dévasté régnera et la terre sera un désert.

4. Si le Très-Haut te donne la vie, tu verras la terre ébranlée après trois mois ; le soleil brillera subitement pendant la nuit et la lune pendant le jour. 

5. Le sang coulera du bois ; la pierre parlera ; les peuples seront troublés et les étoiles tomberont.

6. Alors régnera celui qu'on n'attendait pas (sur ceux qui habitent la terre ; les oiseaux émigreront.) 

7. (La mer de Sodome rejettera les poissons, et de nuit fera entendre un bruit inconnu) à beaucoup ; tous entendront sa voix. 

8. Il y aura du tumulte dans beaucoup de pays : un feu apparaîtra fréquemment ; les animaux du désert quitteront leurs régions ; des monstres naîtront de femmes (ayant leurs règles).

9. L'eau douce deviendra amère; les armées combattront les armées; ce jour-là, la sagesse sera cachée ; la prudence s'en retournera dans sa demeure. 

10. On la cherchera chez beaucoup, et on ne la trouvera pas; l'injustice et la folie se multiplieront sur la terre. 

11. Une ville demandera à sa voisine : La justice ou celui qui pratique la justice ont-ils passé chez toi? Non, répondra-t-elle. 

12. En ces jours, les hommes espéreront et n'obtiendront pas ; ils se marieront et ne se réjouiront pas; ils travailleront et se mettront à l'œuvre, mais leurs projets ne réussiront pas. 

13. Tels sont les signes qu'on m'a envoyé t'annoncer. Si tu pries et si tu pleures encore comme à présent, et si tu jeûnes de nouveau sept jours, tu entendras encore de grandes choses. 

14. Ensuite je m'éveillai, mon corps frissonna, mon âme fut affligée au point de manquer de forces. 

15. Cet ange qui était venu me prit, me parla, me dressa sur mes pieds et me rendit mes forces.

16. Ensuite la nuit suivante Felt’yâl, le chef des princes du peuple vint me dire : D'où arrives-tu? et pourquoi ton visage est-il triste? 

17. Ne sais-tu pas qu'Israël t'a été confié dans le pays où il a émigré. 

18. Lève-toi donc; prends quelque nourriture pour ne pas nous abandonner comme le berger qui abandonne son troupeau au pouvoir des loups cruels. 

19. Je lui dis : Va-t-en d'auprès de moi ; ne viens pas me trouver avant sept jours ; alors tu viendras à moi, et je te parlerai. Il me quitta. 

20. Je jeûnai pendant sept jours, affligé et pleurant, comme l'avait prescrit l'ange Uriel.

21. De nouveau, après sept jours, les pensées de mon cœur m'affligèrent beaucoup. 

22. L'Esprit de sagesse s'empara de mon âme et je me mis à parler devant le Très-Haut. 

23. YHWH, mon Elohim, Lui dis-je, Tu t'es choisi une vigne unique parmi toutes les forêts et tous les arbres de la terre. 

24. Parmi tous les pays du monde, Tu T'es choisi une seule terre ; parmi toutes les fleurs du monde, Tu T'es choisi un lis.

25. De tous les abîmes de la mer, Tu T'es rempli un ruisseau, de toutes les villes qui ont été bâties, tu as sanctifié pour toi Sion. 

26. De tous les oiseaux qui ont été créés, Tu T'es consacré une colombe ; de tous les troupeaux qui ont été créés, Tu as sanctifié pour Toi une brebis. 

27. Entre tous les peuples nombreux, Tu T'en es choisi un ; Tu as fait l'épreuve d'une Torah parmi toutes et Tu l'as donnée à la nation que Tu aimes entre toutes.

28.Et maintenant, YHWH, pourquoi as-Tu livré ce peuple unique à des multitudes? Pourquoi as-Tu déshonoré cette racine parmi les autres? Pourquoi as-Tu prodigué Ton Seul Bien à beaucoup? 

29. Ceux qui croyaient à Ta Torah ont été foulés aux pieds par les ennemis de Ton Alliance. 

30. Si Tu as pris Ton peuple en haine, il valait mieux le châtier de Ta Main.

31. Quand j’eus prononcé ces paroles, ce même ange qui était venu à moi la nuit précédente fut envoyé vers moi 

32. Et me dit : Ecoute-moi, je te parlerai ; prête-moi l’oreille et je répéterai mes paroles devant toi. 

33. Parle, lui dis-je, mon Seigneur. Il reprit : Ceci est étrange pour Israël ou bien l'aimes-tu plus que Celui qui l'a créé? 

34. Non, Adon, répondis-je : mais j'ai parlé à cause de ce qui m'affligeait; je suis tourmenté continuellement, tandis que je cherche à trouver la Voie du Très-Haut, et à connaître le chemin de Son Jugement. 

35. Cela ne t'est pas possible. — Pourquoi? Seigneur, Lui demandai-je. Pourquoi ai-je été enfanté. Pourquoi le sein de ma mère n'a-t-il pas été mon tombeau de façon à ce que je ne visse pas la douleur de Jacob et les peines de la race d'Israël. 

36. Il me dit : Compte les jours qui ne sont pas encore venus; rassemble-moi les fleurs qui sont dispersées et ranime-moi les herbes qui se sont desséchées. 

37. Ouvre-moi les demeures closes ; montre-moi les visages de ceux que tu n’as jamais vus et fais-moi entendre leurs voix ; alors Je te parlerai des souffrances qu’ils ont éprouvées justement.

38. YHWH, mon Adon, Lui dis-je, qui est celui qui pourrait le savoir sinon Celui qui n’habite pas avec les hommes ?

39. Je suis ignorant et vil ; comment pourrai-je répondre à Tes Questions ? 

40. Il reprit : De même que tu ne peux faire une seule des choses que Je te dis, de même tu ne peux pénétrer Mon Jugement, ni la fin de mon amour que j’attends patiemment à cause de mon peuple.

41. YHWH, mon Elohim, Lui dis-je : Tu as patienté à cause d'eux; mais que feront ceux qui nous ont précédés?... Que ferons-nous? Que feront ceux qui viendront après nous? 

42. Il me répondit: J'ai établi mon jugement comme un cercle, de façon à ce que ceux qui viendront les derniers ne soient pas en retard, et ceux qui viendront les premiers ne soient pas en avance.

43. Je lui demandai : Ne t'était-il pas possible de les créer tous ensemble, ceux qui nous ont précédés, ceux qui nous suivront, ceux qui sont maintenant, de manière à montrer plus tôt ta justice? 

44. Que la créature ne se hâte pas plus que le Créateur, me dit-Il ; car le monde ne pourrait porter ceux qui ont été créés en Lui.

45. YHWH, pourquoi dis-Tu à ton serviteur que Tu ressusciteras en une fois ceux que Tu as créés; si Tu les rends ainsi à la vie, le monde sera trop étroit. Sinon, n'aurait-il pas pu les porter en même temps que ceux qui existent? 

46. Va donc dire au sein de la femme : Puisque tu enfantes dix enfants, pourquoi les enfantes-tu année par année? Demande-lui donc de les mettre au monde tous les dix à la fois. 

47. Ne peux-tu le faire qu'année par année

48. (Il me dit: J'ai donné la matrice de la terre pour ceux qui ont été semés par intervalles).

49. De même qu'un enfant ne peut (enfanter) non plus que la femme qui a vieilli, de même j'ai constitué, selon diverses époques, le monde que J'ai créé. 

50. Je l'interrogeai en ces termes : Puisque Tu m'as donné le moyen de te parler, voici qu'en vérité Tu m'as dit : Votre mère est jeune et sa vieillesse est accomplie. 

51. Il me répondit : Demande à celle qui a enfanté ; elle te parlera. 

52. Dis-lui : Pourquoi ceux que tu as enfantés jusqu'à présent ne sont pas comme ceux qui les ont précédés, mais sont moins forts?

53. Elle te répondra : Autre est celui qui est enfanté dans la force de la jeunesse ; autre est celui qui est enfanté dans une vieille matrice. 

54. Quant à toi, tu sais que vous êtes inférieurs en force à ceux qui vous ont précédés. 

55. Et ceux qui viendront après vous vous seront inférieurs ; il en est de même pour ce qui a été créé et ce qui a existé, depuis qu'il a perdu la force de sa jeunesse. 

56. Je repris : YHWH, accorde-moi cette faveur : si j'ai trouvé grâce devant Tes Yeux, dis à ton serviteur par qui Tu visiteras le monde. 




Chapitre 4

1. Il me dit : D'abord par le Fils d'Adam, ensuite par Moi-Même, car, avant la création de la terre et des pays, avant l'affermissement des parties du monde, avant le souffle des vents, 

2. Avant que résonnât le bruit du tonnerre, avant que brillât la lumière de l'éclair, avant que la terre du paradis (jardin) fût affermie, 

3. Avant qu'apparût la beauté des fleurs, avant que la force des tremblements de terre fût puissante, avant que l'armée fût dénombrée, 

4. Avant qu'on vît l'élévation de l’éther, avant que la mesure des cieux fût nommée, (avant que le siège de Sion fût solide),

5. Avant qu'on connût la trace du monde futur; avant que fussent marqués du sceau ceux qui thésaurisent la foi. 

6. Ce jour-là, J'ai pensé que J'étais par Moi-Même et qu'il n'en était pas d'autre.

7. Je lui répondis : Quelle sera la marque de la durée qui lui est assignée? Quand arrivera la fin du premier monde? Quand le commencement du suivant? 

8. Il me dit : D'Abraham à Isaac, car c'est de lui que naquirent Jacob et Esaü (Esâou). 

9. Le commencement de l'autre monde est Jacob. 

10. L'extrémité de l'homme est son talon et son commencement est sa main. Mais n'en demande pas plus, Esdras.

11. Mon Adon, mon maître, repris-je, si j'ai trouvé grâce devant Tes Yeux. 

12. Révèle à ton serviteur la fin des signes que Tu lui as indiqués précédemment en partie la nuit passée. 

13. Lève-toi, me dit-Il ; dresse-toi sur tes pieds et Je te ferai entendre une parole retentissante.

14. Et si un tremblement de terre ébranle l'endroit où tu te tiens, 

15. Quand Je te parlerai, ne crains pas, car il sera question de la fin et les fondements de la terre comprendront la parole. 

16. En effet, il sera question d'eux; ils trembleront et seront ébranlés ; c'est par là qu'ils seront enlevés vers leur fin. 

17. Quand je l'eus entendu, je me levai, je me dressai sur mes pieds et voici qu'une voix se fit entendre, dont le bruit était pareil au fracas d'une masse d'eau ; 

18. Elle disait: Voici que les jours viendront où le moment de visiter tous les habitants de la terre sera proche ; 

19. Où je rechercherai les iniquités de ceux qui ont commis l'injustice, lorsque (l'humiliation de) Sion sera accomplie. 

20. Lorsque le monde à venir sera marqué du sceau, voici le signe que Je ferai. Le livre sera ouvert à la face du ciel et tous se verront.

21. Les enfants de l'année parleront et converseront ; les femmes enceintes mettront au monde des enfants de trois et quatre mois ; ils vivront et se dresseront. 

22. La terre invisible paraîtra ensemencée; on trouvera vides les demeures remplies.

23. La trompette retentira et quiconque l'entendra tremblera. 

24. En ces jours, les amis combattront leurs amis comme des ennemis ; la terre effraiera ceux qui l'habitent ; les fontaines s'arrêteront et cesseront de couler jusqu'à trois heures. 

25. Celui qui survivra à tout ce que Je t'ai dit, celui-là vivra et verra Mon Salut et la fin de Mon Monde. 

26. Ce jour-là, on verra ces hommes qui sont montés (au ciel) (possible référence à Hénok et Elie), et qui n'ont pas goûté la mort après leur naissance. Les noms de ceux qui habiteront le monde seront changés et ils recevront un autre cœur. 

27. Car le mal sera détruit et la fraude anéantie. 

28. La foi croîtra; ce qui est mortel sera vaincu, la vérité, qui est restée si féconde pendant ces jours, apparaîtra. 

29. Tandis qu'Il me parlait, peu à peu l'endroit où je me tenais se mit à trembler.  

30. Et Il me dit : Je suis venu te parler comme la nuit passée.

31. Si tu pries de nouveau et si tu jeûnes encore sept jours, Je te révélerai des choses plus graves. 

32. Car ta voix a été entendue près du Très-Haut, et Il a vu l'énergie de ta justice depuis ta jeunesse. 

33. C'est pourquoi Il m'a envoyé te révéler tout cela. Il ajouta : Aie confiance, ne crains pas; 

34. Ne te hâte pas de mal penser du commencement et ne te précipite pas dans les derniers temps. 

35. Après cela, je pleurai de nouveau pendant sept jours et je jeûnai pour compléter les trois semaines qu'Il m'avait dites. 

36. Cette nuit, mon cœur fut agité de nouveau et je me mis à parler devant le Très-Haut. 

37. Car mon esprit était enflammé, et mon âme tourmentée. 

38. Mon Adon, mon maître, dis-je, Tu as dit au commencement de tes décrets, le premier jour : Que le ciel et la terre soient ; ton Verbe exécutait.

39. Ton Esprit couvrait (le chaos); les épaisses ténèbres se taisaient, car il n'y avait pas encore de bruit ; le son de la parole humaine n'existait pas encore. 

40. Tu dis alors à la lumière de sortir de sa retraite et à ton œuvre d'apparaître. 

41. Le lendemain, Tu créas l'Esprit des cieux et Tu lui ordonnas de mettre une séparation entre les eaux, afin qu'une partie se retirât en haut et qu'une autre demeurât au-dessous.

42. Le troisième jour, Tu ordonnas aux eaux de se réunir dans la septième partie de la terre et de laisser sèches les six autres parties afin qu'on labourât, qu'on semât et qu'on y vécût devant Toi. 

43. Aussitôt que Ta Voix s'élevait, l'œuvre était accomplie.

44. Ce jour-là poussèrent des fruits innombrables, et cela eut lieu le troisième jour; chacun eut un goût différent; chaque fleur une couleur différente ; l'aspect de chaque arbre fut divers; chacun eut son parfum particulier. 

45. Le quatrième jour, Tu ordonnas que la lumière du soleil et de la lune apparût pour briller, et que les étoiles fussent rangées en ordre. 

46. Tu leur commandas de servir l'homme qui allait être créé. 

47. Le cinquième jour, Tu dis à cette cinquième partie où l'eau était rassemblée, de produire les oiseaux vivants et les poissons.

48. Et cette eau muette et inanimée produisit des êtres vivants afin de faire proclamer par là ta gloire aux générations. 

49. Tu conservas ce jour-là deux animaux que tu avais créés ; tu nommas l'un Béhémot (Bëh'émot) et l'autre Léviatan (Léouiyâtân) 

50. Tu les séparas l'un de l'autre; car cette septième partie où l'eau était rassemblée ne pouvait les porter. 

51. Tu donnas à Béhémot une partie de la terre qui s'était desséchée le troisième jour pour y habiter, là où sont quatre montagnes.

52. Tu donnas à Léviatan la septième partie humide, et Tu les gardas là pour leur faire détruire ce que Tu voudrais. 

53. Le sixième jour Tu ordonnas à la terre de produire devant toi les animaux, les bêtes sauvages et les oiseaux.

54. Au-dessus d'eux, Tu établis Adam comme prince de tout ce que Tu avais créé précédemment, et c'est à cause de lui que nous, le peuple que Tu as choisi, nous sommes plongés dans l'infortune.

55. Je dis tout cela devant Toi, YHWH, parce que Tu as dit : C'est à cause de vous que J'ai créé le monde. 

56. Les autres nations qui descendent d'Adam sont comme rien ; elles ressemblent à la salive, ou aux gouttes d'eau d'un seau, elles et leurs joies. 

57. Et maintenant, voici que ces mêmes nations qui sont comme rien nous dominent et nous foulent aux pieds. 

58. Et nous, Ton peuple à qui Tu disais : Vous êtes Mon Premier-Né, Mon Fils Unique que J'aime ; nous avons passé entre leurs mains. 

59. Si Tu as créé le monde pour nous, pourquoi ne le possédons-nous pas en héritage? 





Chapitre 5

1. Lorsque j'eus fini de prononcer ces paroles, l'ange qui était venu me trouver auparavant, la nuit passée, fut envoyé vers moi. 

2. Il me dit : Lève-toi, Esdras, écoute ce que je suis venu te dire. 

3. Parle, mon Seigneur, lui dis-je. Il reprit: Soit une mer qui, dans un endroit vaste, est large et étendue ; 

4. Mais le passage de son entrée est étroit et pareil à un fleuve : 

5. Si quelqu'un veut pénétrer dans cette mer, qu'il voie et qu'il trouve si, à moins de prendre ce passage étroit, il pourra arriver dans cet endroit large. 

6. Ou bien : soit une ville bâtie dans le désert et abondante en biens, 

7. Mais dont l'abord est étroit et abrupte : à droite un feu, à gauche un abîme ;  
8. Il existe un chemin entre le feu et l'abîme ; juste de la largeur du pas d'un homme.  

9. Si cette ville est donnée en héritage à un homme, comment pourra-t-il entrer en possession de son bien, s'il ne passe par cet endroit dangereux? 

10. Je lui dis : C’est ainsi, Seigneur. Il reprit : Il en est de même de la terre des Israélites et de leur part. 

11. Car j'ai créé le monde à cause d'eux, et quand Adam a désobéi à mes ordres, 

12. Les routes de ce monde ont été âpres, étroites, peu nombreuses, mauvaises, périlleuses, remplies de difficultés et de peines. 

13. Les routes du monde (à venir) sont grandes, larges, brillantes et produisent des fruits dont la vie est éternelle. 

14. Si vous autres, vivants, vous ne franchissez ces difficultés et ce péché, vous ne pourrez obtenir ce qui vous est réservé. 

15. Donc, pourquoi te troubler (toi qui n'es que) poussière? Pourquoi te tourmenter, mortel? 

16. Pourquoi ne pas songer en ton esprit à l'avenir, plutôt qu'au présent?

17. Je lui répondis : YHWH, Tu as dit dans ta Torah que les justes hériteront de tout cela et que les pécheurs périront. 

18. Car les justes supporteront bien des difficultés, dans l'espoir du large espace ; les pécheurs se fieront aux endroits âpres et ne verront pas la vaste étendue. 

19. Il me dit: Tu ne peux mieux juger que l'Unique : tu n'es pas plus sage que le Très-Haut. 

20. Que périsse cette multitude qui méprise la Torah que le YHWH a établie !

21. Car YHWH a prescrit à ceux qui existent ce qu'ils doivent faire pour vivre, ce qu'ils doivent observer pour n'être pas châtiés. 

22. Mais ils L'ont repoussé et abandonné : ils ont établi pour eux une doctrine mauvaise. 

23. Ils se sont fait une règle de la fraude et de l'injustice ; avec tout cela ils ont dit : Il n'y a pas d'Elohim ; et ils ont abandonné sa Voie. 

24. Ils ont transgressé sa Torah; ils ont méprisé son Alliance ; ils n'ont pas cru à ses Prescriptions et ont tenu son œuvre en dédain. 

25. Aussi ce qui est vide est aux vides ; ce qui est plein est aux pleins. 

26. Car voici que viendra le jour où apparaîtront les signes que Je t'ai dits, où la région qui est visible à présent se cachera, où la terre qui est cachée maintenant apparaîtra. 

27. Quiconque sera exempt du mal que je t'ai dit, verra ma Gloire. 

28. Car mon Machia'h-Messie apparaîtra avec ceux qui l'accompagnent et réjouira ceux qui ressusciteront. 

29. Et après cela, mon serviteur, mon Machia'h-Messie finira ainsi que tous les hommes qui respirent. 

30. Le monde reviendra à son premier état, et il sera muet pendant sept jours, comme précédemment ; personne ne survivra. 

31. Après sept jours le monde, qui n'est pas encore éveillé, se réveillera et le monde mortel sera anéanti. 

32. La terre rendra ceux qui s'y seront couchés ; la poussière restituera ceux qui s'y sont endormis et ensuite les demeures rendront l'âme qui y aura été placée. 

33. Ce jour là, le Très-Haut apparaîtra sur son Trône qu'Il a créé ; sa Miséricorde viendra ; sa Douceur se retirera, sa Patience cessera. 

34. Le Jugement seul restera ; sa Justice se lèvera, sa Foi croîtra ; 

35. Son Oeuvre suivra, sa Rémunération apparaîtra, sa Justice s'éveillera et l'injustice ne dormira pas. 



Chapitre 6

1. Le puits du Jugement sera découvert devant le lieu du repos et la fosse de du shéol apparaîtra en face du Jardin de délices. 

2. Ce jour-là, le Très-Haut dira devant le peuple qui se sera éveillé: Voyez et sachez quel est Celui à qui vous avez désobéi, que vous n'avez pas servi, dont vous avez méprisé les ordres. 

3. Considérez devant vous, d'un côté, la joie et le repos; de l'autre, le jugement et le feu. Il leur parlera ainsi le jour du jugement. 

4. Le jour du Jugement, voici ce qui arrivera : il n'y aura ni soleil, ni lune, ni étoiles, 

5. Ni nuée, ni éclair, ni tonnerre, ni vent, ni eau, ni ciel, ni ténèbres, ni nuit, ni jour, 

6. Ni hiver, ni printemps, ni été, ni froid, ni chaleur, ni vapeur, ni grêle, ni glace, ni neige, ni pluie, ni rosée, 

7 Ni soir, ni matin, ni lumière, ni splendeur, ni lueur, ni flambeau, mais seulement l'éclat de la majesté de YHWH pour que tous ceux qui L'attendent voient tout cela en lui. 

8. La durée de ce jour égalera sept ans. 

9. Tel sera son Jugement, tel son Arrêt. Je t'ai parlé pour toi seul.

10. Je lui répondis: YHWH, je dis maintenant : Heureux ceux qui existent et gardent tes Commandements! 

11. Mais au sujet de ce que je t'ai demandé : Quel est celui des vivants qui ne pèche pas? Quel est celui qui a enfanté et n'a pas abandonné ta Torah? 

12. Je vois, maintenant, combien sont rares ceux que tu réjouiras dans le monde futur, et combien nombreux ceux qui seront condamnés. 

13. Car un cœur mauvais a grandi en nous; il nous a fait errer : il nous a conduits dans l'impiété ; il nous a emmenés dans la route de la mort, dans le chemin de la corruption ; il a éloigné de nous la vie; ce n'est pas le fait d'un petit nombre, mais de tous ceux qui ont été enfantés. 

14. Ecoute, me dit-il, Je te parlerai et Je t'instruirai de nouveau. 

15. C'est pour cela que le Très-Haut n'a pas fait un seul monde, mais deux. 

16-17. Toi, quand tu dis : Les justes sont rares et peu nombreux [tandis que les méchants se sont multipliés ; écoute, au contraire : Si tu n'as que peu de pierres précieuses, prendrais-tu en échange, à cause de leur quantité du plomb et de l'argile?].

18. Je lui répondis : Comment cela se peut-il, YHWH? 19. Il me dit : Cela ne se peut pas seul : mais interroge la terre; elle te parlera; parle-lui, elle t'instruira. 

20. Dis-lui : Voici que tu produis l'or, l'argent, l'airain, le fer, le plomb et l'argile. 

21. L'argent est plus abondant que l'or, l'airain que l'argent, le fer que l'airain, le plomb que le fer, l'argile que le plomb. 

22. Reconnais donc quel est le plus précieux et le plus désirable : ce qui est abondant ou ce qui est rare. 

23. YHWH, Lui dis-je, ce qui est le plus précieux, c'est ce qui est rare ; ce qui a le moins de valeur, c'est ce qui est abondant. 

24. Il reprit : Examine toi-même ce que tu as pensé ; on se réjouit plus de ce qui est rare que de ce qui est abondant. 

25. De même est l'espoir des justes qui vient de Moi ; Je me réjouirai du petit nombre de ceux qui vivront, car ils obtiendront ma Gloire; en effet, mon Nom a été glorifié en eux. 

26. Mon cœur ne sera pas contristé à cause du grand nombre de ceux qui périront, car ils ont été trouvés semblables au feu ; ils ont été comme la flamme ; ils se sont consumés comme la fumée ; ils ont flambé et ils ont disparu. 

27. Je lui dis en réponse : O terre, pourquoi une nouvelle création a-telle eu lieu de ta poussière, qui te ressemble? 

28. Mais il eût mieux valu qu'il ne fût pas créé d'esprit en nous, plutôt que d'en créer. 

29. Il grandit avec nous et nous serons châtiés à cause de lui, car nous savons que nous périrons. 

30. Que la race humaine se lamente et que les animaux sauvages se réjouissent ! que tous ceux qui sont nés [de la femme] pleurent et que les troupeaux de bêtes soient dans la joie ! 

31. Ils l'emportent sur nous, car il n'y a pas de jugement qui les attende ; ils ne connaissent pas de jugement et n'espèrent pas vivre après la mort. 

32. A quoi nous sert-il de vivre? 

33. Nous tous qui sommes nés, nous sommes plongés dans nos péchés ; nous sommes remplis d'iniquités et nos fautes sont lourdes. 

34. Il vaudrait mieux pour nous ne pas passer en jugement après notre mort. 

35. Il me répondit: Quand le Très-Haut a créé le monde, Adam et tous ses descendants, Il a créé d'abord le Jugement et la Punition. 

36. Et maintenant, réfléchis à tes propres paroles ; tu dis : Notre cœur grandit avec nous. 

37 C'est à cause de lui que seront châtiés ceux qui seront sur la terre ; car ceux qui avaient une intelligence ont péché ; bien qu'ayant reçu la Torah dans leur cœur, ils n'ont pas gardé ses Commandements ; connaissant sa Torah, ils ont abandonné les Prescriptions qu'ils avaient reçues. 

38. Que diront-ils quand ils seront jugés? Comment parleront-ils dans les jours suprêmes? 

39. Combien de temps le Très-Haut a ménagé ceux qui sont sur la terre ! Ce n'est pas à cause d'eux (qu'Il l'a fait) mais à cause de l'époque qu'Il avait fixée. 

40. Si j'ai trouvé grâce devant Toi, Lui dis-je, explique cela à ton serviteur : Lorsque nous mourrons et que son âme sortira de chacun de nous, serons-nous dans le repos jusqu'à ce qu'arrive le temps fixé par Lui (Elohim) pour tenir son Jugement, ou à partir de quand serons-nous jugés? 

41. Il me répondit : Je te le dirai, mais ne fraie pas avec les infidèles ; ne sois pas du nombre de ceux qui seront jugés.  

42. Car tu t'es acquis près du Très-Haut un trésor qui t'est réservé, mais il ne t'apparaîtra qu'aux jours suprêmes. 

43. Pour ce qui est de la mort (elle a lieu) dès qu'est sorti l'ordre du Très-Haut: Que quelqu'un meure. Son âme quitte son corps pour aller vers Celui qui (le) lui a donné, et elle commence par se prosterner devant la gloire du Très-Haut. 

44. S'il s'agit des impies qui n'ont pas gardé les Voies du Très-Haut, qui ont méprisé sa Torah, qui ont oublié sa Crainte, 

45. Ces âmes n'entreront pas dans la Demeure (Eternelle), mais elles erreront, puis seront châtiées, tourmentées et affligées et on leur montrera les sept choses.

46. La première, c'est qu'elles ont été infidèles à la voie du Très-Haut. 

47. La seconde : qu'elles n'ont pu revenir pour vivre. 

48. La troisième : qu'elles voient les récompenses destinées à ceux qui ont cru à la Torah du Très-Haut. 

49. La quatrième : qu'elles voient les châtiments qui les attendent aux jours suprêmes.

50. La cinquième est qu'ils voient les âmes des justes gardées par les anges dans leurs Demeures, en grand repos.

51. La sixième est qu'on les force à errer et qu'on leur montre les châtiments qu'ils recevront à partir de ce temps. 

52. La septième et la plus grande de toutes celles que Je t'ai dites, c'est qu'ils fondent de honte et qu'ils sont couverts d'ignominie, desséchés par la crainte, quand ils voient devant eux la Gloire du Très-Haut contre qui, pendant leur vie, ils ont péché et devant Qui ils vont être jugés. 

53. (Voici) la situation dé ceux qui ont gardé les Commandements du Très-Haut, lorsqu'ils sont sortis de leurs corps mortels. 

54. Car, dans tous les jours qu'ils y ont passés, ils ont servi le Très-Haut dans l'affliction continuelle, supportant leurs peines afin d'accomplir la Torah de Celui qui les a instruits. 

55. Voici ce qui les concerne. 

56. D'abord ils verront avec une grande joie la Gloire de Celui qui les accueille et les favorisera de ces sept manières:

57. La première, d'avoir lutté avec beaucoup de peine pour vaincre la pensée mauvaise qui leur venait, pour ne pas être égarés par elle dans la mort ni dans leur existence actuelle. 

58. La seconde, c'est de voir errer les âmes des pécheurs et la condamnation qui les attend. 

59. La troisième, c'est que Celui qui les a créés rendra en leur faveur le témoignage qu'ils ont gardé pendant leur vie la Torah qui leur a été donnée. 

60. La quatrième, c'est qu'ils verront le repos dont ils jouiront à partir de ce moment dans leurs demeures, avec une grande joie, sous la garde des anges, et la gloire qui leur est réservée.

61. La cinquième, c'et qu'ils se réjouiront d'autant plus d'avoir échappé à la mort naturelle et d'avoir recueilli l'héritage qu'ils ont reçu; ensuite ils verront qu'ils ont supporté un endroit étroit, rempli de tourments, et qu'ils ont trouvé le large espace où ils se réjouissent à l'abri de la mort. 

62. La sixième c'est qu'on leur montrera que leurs visages resplendissent comme le soleil ou brillent comme la lumière des étoiles, car ils ne mourront jamais. 

63. La septième, et la plus grande de toutes, c'est qu'ils se réjouiront ouvertement sans avoir honte ; assurés dans leur joie, car ils se hâteront de voir le Visage de Celui qu'ils ont servi pendant leur vie, près duquel ils seront honorés et récompensés. 

64. Voilà les conditions que trouveront dès lors les âmes des justes; voilà les situations et les châtiments dont s'affligeront les impies.

65. Je lui répondis : Est-ce qu'après que l'âme sera sortie de son corps, il lui sera donné des jours pour voir ce que tu m'as exposé? 

66. Il y aura, me dit-il, sept jours libres pour voir ce que Je t'ai raconté ; ensuite elles s'en iront dans leurs demeures.

67. Je repris : YHWH, si j'ai trouvé grâce devant tes yeux, dis à ton Serviteur : Au jour du Jugement, les Justes pourront-ils intercéder pour les pécheurs aux yeux du Très-Haut? 

68. Les pères pour les enfants, les enfants pour leurs pères, (les frères pour les frères les parents pour les parents, les amis pour leurs amis. 

69. Il me répondit: Puisque tu as trouvé grâce devant mes yeux, Je te le dirai : Le jour du jugement sera subit, et on montrera sur chacun de nos ordres le sceau de la vérité. 

70. De même que maintenant le père n'envoie pas le fils à sa place ; ni le fils, le père ; ni le maître, son serviteur; ni l'ami, son ami pour être malade, ou se coucher, ou manger, ou être guéri à sa place; 

71. De même, il sera absolument impossible que quelqu'un intercède pour un autre ; il n'y aura personne qui rejette son fardeau sur son semblable, car chacun subira ce qu'il mérite et sera responsable de ses actions.


Chapitre 7

1. Je lui répliquai: Comment se fait-il que nous trouvions qu'Abraham a intercédé autrefois pour Sodome (Genèse, 18:23) et Moïse pour vos pères, quand ils péchèrent dans le désert (Exode, 32:11)? 

2. Et Josué pour Israël, au temps d'Akân (Josué, 7:6-9) et Samuel au temps de Saul (I, Rois 12:8, 9: 12:18, 19, 23); 

3. Et David, au sujet de la peste (II, Rois, 14:10), et Salomon pour le Temple (13, Rois, 8:15-61); 

4. Elie pour la pluie (1 Rois, 18:42) et pour ressusciter un mort (1 Rois, 17:20-21);

5. Ezéchias pour le peuple au temps de Sennachérib (2 Rois, 19:15-19) et beaucoup pour beaucoup? 

6. Si donc à l'époque où la corruption s'accroissait, où l'injustice se multipliait, les justes ont intercédé pour les pécheurs, pourquoi n'en serait-il pas de même ce Jour-là? 

 7. Il me répondit : Parce qu'alors la fin actuelle de ce monde n'existait pas encore, et que la Gloire de YHWH qui doit être Eternelle n'y était pas encore manifeste; à cause de cela, les forts ont pu intercéder pour les faibles.

8. Mais le jour du Jugement sera la fin de ce monde et le commencement du Monde futur, où cessera la mort, où se lèvera l'immortalité. 

9. Alors la faiblesse sera écartée, la discorde finira, la Justice croîtra et l'équité sera forte.

10. Ce Jour-là, personne ne pourra avoir pitié de celui qui succombera dans le jugement; personne ne pourra nuire à celui qui aura vaincu. 

11. Je lui répliquai: C'est comme j'avais dit d'abord ; et maintenant, n'eût-il pas mieux valu que la terre ne produisît pas Adam plutôt que de le produire et à l'instruire à pécher. 

12. A quoi nous sert de vivre dans la tristesse tandis qu'un jugement nous attend après notre mort? 

13. O Adam, qu'as-tu fait ! Si tu n'avais pas péché, ce mal ne nous serait pas arrivé. 

14. A quoi bon nous avoir promis un monde immortel, si nous faisons œuvre de mort? 

15. A quoi bon nous avoir parlé de bon espoir, puisque nous poursuivons le mal?

16. A quoi bon nous réserver des demeures où il n'y aura ni maladie ni chagrin, puisque nous commettons des péchés?  

17. A quoi sert que la Gloire du Très-Haut soit chez les Justes qui souffrent pour les fortifier, si nous marchons dans notre faute? 

18. A quoi sert-il qu'apparaisse un Jardin dont les fruits ne se dessécheront pas, où seront la joie et la vie? 

19. Puisque nous n'y entrerons pas, car nous avons fait des actions blâmables.

20. A quoi sert-il que le visage de ceux qui ont montré une forte patience brille, tandis que les nôtres seront obscurcis par les ténèbres? 

21. Voici que nous vivons sans savoir ce qui nous arrivera après notre mort.

22. Il me répondit: Telle est la pensée de ce monde ; que l'homme né sur cette terre lutte et livre un combat. 

23. De sorte que s'il est vaincu, il trouvera ce que tu dis ; s'il est vainqueur, il trouvera ce que Je dis. 

24. C'est cette voie que Moïse indiqua au peuple : Choisissez pour vous la vie afin que vous viviez (Deutéronome 30:19).

25. Mais ils ne le crurent pas, non plus que les prophètes qui vinrent après lui. 

26. Non plus que Moi qui leur parlais. Il n'y aura pas de tristesse au sujet de leur perte... pour la vie de ceux qui croient. 

27. YHWH, Lui dis-je, je sais que maintenant le Très-Haut est appelé le Clément, parce qu'Il a eu pitié de ceux qui sont toujours comme s'ils n'étaient rien ; 

28. Le Compatissant, parce qu'Il a pitié de ceux qui se tournent vers sa Torah;

29. Le Patient, parce qu'Il a montré envers ceux qui péchaient la même patience qu'envers ses enfants;

30. Le Généreux, parce qu'Il a donné à ceux que je t'ai dits selon ce qu'ils méritaient par leurs actions;

31. Très Miséricordieux, parce qu'Il prodigue sa Miséricorde à ceux qui existent, autant à ceux qui désobéissent qu'à ceux qui sont dignes d'éloges. 

32. Car s'Il ne prodiguait sa Miséricorde, le monde ne pourrait subsister, non plus que ceux qui l'habitent. 

33. Il Est généreux ; car s'Il n'accordait pas par sa bonté que les pécheurs fussent allégés de leurs fautes, le genre humain ne vivrait pas.

34. Il Est le Juge, car s'Il ne conservait pas lOeuvre qu'Il a faite, Il détruirait la multitude des impies, et il ne resterait de la foule qu'Il a créée qu'un très petit nombre (d'hommes). 



Chapitre 8

1. Il me répondit: Le Très-Haut a fait ce monde pour beaucoup et le Monde à venir pour peu. 

 2. Je vais expliquer cette figure devant toi ; Esdras, interroge la terre et elle te dira qu'elle donne la poussière dont on fait les vases, et la poudre d'or ; la première est bien plus abondante que la seconde. 

3. Beaucoup y ont été créés, mais peu vivront. 

4. Je repris : Que l'âme se réjouisse à cause de l'Intelligence et que l'oreille boive la Sagesse.

5. Car l'oreille est venue pour entendre et s'en va, malgré qu'Il ne lui ait donné que peu de vie.

6. YHWH, si tu le permets à ton serviteur, quand Tu nous as donné le cœur et la pensée pour semer là où nous cultivons, nous semions pour récolter des fruits et pour qu'ils pussent vivre, (mais} tous (sont) morts alors que le monde portait le genre humain.

7. Car tous, nous sommes égaux ; nous sommes, comme Tu l'as dit : l'œuvre de tes Mains. 

8. Tu crées (l'homme) maintenant dans la matrice, Tu lui fais un corps et des membres, Tu lui donnes un cœur, Tu le conserves dans le feu et l'eau. Pendant neuf mois elle porte ce que Tu as créé et il est gardé par ta Parole. 

9. Puis, après que sa mère l'a mis au monde, après sa Naissance et sa Création.  
10. Tu ordonnes que le lait coule de tous les membres vers ses mamelles, fruit du sein. 

11. Pour allaiter pendant un certain temps celui que Tu as créé ; Tu le fais grandir par ta Miséricorde : 

12. Tu le nourris de ta Justice ; Tu l'instruis dans ta Torah et Tu le reprends par ta Sagesse.

13. Ensuite Tu fais périr celui que Tu as créé et animé, ton Serviteur ! 

14. Mais si Tu détruis celui que depuis tant de jours Tu as créé et formé, pourquoi l'as-Tu créé? 

15. Maintenant, j'ai parlé en assurance, et Toi, Tu sais tout ; mais moi, je suis soucieux à cause de ton Peuple, 

16. Et de ton Héritage : c'est là ce qui m'afflige.

17. C'est pourquoi j'ai commencé à T'implorer à cause de moi et à cause d'eux, car je vois notre chute, à nous qui habitons en ce monde, 

18. Et j'entends la Torah du monde futur. 

19. Aussi écoute ma voix, entends ma prière et je parlerai devant Toi. Commencement de la prière prononcée par Esdras (ou Salathiel) avant qu'il fût enlevé.

20. YHWH, qui habites dans l'éternité, qui vois dans l'éther élevé ; Très-Haut qui résides au ciel, 

21. Dont le Trône est invincible, dont la Gloire est infinie, dont les anges se tiennent debout avec effroi, 

22. Par l'ordre duquel existent le vent et le feu, dont la Parole est ferme, dont le langage est durable, 

23. Dont la Torah est forte, dont les ordres sont terribles ; tes décisions dessèchent les abîmes, ta colère fait fondre en eau les montagnes et la justice est ton témoignage.

24. Ecoute la parole de ton Serviteur, entends les demandes de ta Créature, prêt l'oreille à mon langage. 

25. Tant que je serai en vie je Te parlerai ; tant que mon cœur existera, je Te répondrai. 

26. Ne considère pas les fautes de ton Peuple, mais la justice de ceux qui t'ont servi. 

27. Ne regarde pas l'œuvre des pécheurs, mais les douleurs de ceux qui ont gardé tes Commandements. 

28. Ne t'irrite pas à cause de ceux qui ont fait le mal devant Toi, mais souviens-Toi de ceux qui ont cru à ta Torah dans leurs cœurs.

29. Ne veuille pas faire périr ceux qui se sont conduits comme des animaux, mais rappelle-Toi et considère ceux qui ont embrassé ta Torah avec un cœur serein.

30. Ne t'irrite pas contre ceux qui sont pires que les bêtes, mais aime ceux qui ont toujours eu confiance en ta Gloire. 

31. Mais nous et ceux qui nous ont précédés, nous avons commis des fautes mortelles; sois Miséricordieux pour nous et ceux qui ont péché. 

32. Car si Tu as pitié de nous qui n'avons pas de bonnes actions, Tu seras appelé en ce jour le Miséricordieux. 

33. Pour les justes qui ont en réserve près de Toi de bonnes actions, Tu auras pitié d'eux à cause de leurs œuvres. 

34. Qu'est-ce que l'homme pour t'irriter contre lui? Qu'est-ce que la race mortelle pour exciter ton courroux?

35. En vérité, je le dis : il n'est pas parmi ceux qui ont été enfantés quelqu'un qui n'ait pas péché.

36. Par là, on connaîtra bien ta bonté, si Tu as pitié de ceux qui n'ont pas de bonnes actions. 

37. Il me répondit: En vérité, tu as parlé selon la justice ; il en est ainsi. 

38. En vérité, Je ne désire pas pour ceux qui ont péché la mort, ni le jugement, ni la destruction : 

39. Mais Je me réjouis à cause des justes, car ce sont ceux qui vivront et qui trouveront leur récompense. 

40. Il en est comme tu as dit. 

41. De même que le laboureur sème beaucoup de semence et fait beaucoup de plantations, si c'en est le temps; toute la semence ne vivra pas ; toutes les plantes ne prendront pas racine, de même tous ceux qui sont en ce monde ne vivront pas. 

42. Je lui répondis : Si j'ai trouvé grâce devant Toi, (permets) que je parle. 

43. Si la semence du laboureur ne lève pas, Il dit : Peut-être n'a-t-elle pas reçu de pluie, c'est pourquoi elle a péri.

44. Mais l'homme que Tu as fait de tes Mains, que Tu as formé à ta ressemblance, s'il est ton Image et si Tu as tout créé à cause de lui, pourquoi le compares-Tu et le fais-tu ressembler à la semence du laboureur? 

45. Loin de Toi cela, YHWH, mais épargne ton peuple ; sois Clément pour ton Héritage, car Tu auras pitié de tes Créatures. 

46. Il reprit : Ce qui est en ce monde-ci est l'Image de ceux qui l'habitent; ce qui est dans ce monde-là est l'image de ceux qui s'y trouvent.

47. Mais tu es incapable d'aimer plus que Moi mes créatures, et la plupart du temps, tu es comparable aux pécheurs, bien que tu n'en sois pas un,

48. Parce que tu t'es humilié, comme il te convenait et tu ne t'es pas considéré comme les justes pour être loué davantage.

50. Les coupables qui habiteront le monde aux jours suprêmes, souffriront beaucoup parce qu'ils s'avancent avec beaucoup d'orgueil.

51. Toi, comprends pour toi, et recherche la gloire de ceux qui sont comme toi.

52. Car c'est pour vous que le paradis a été ouvert, que l'arbre de la vie a été planté, que le monde futur a été préparé, que la joie a été ordonnée et établie ; que la bénédiction s'est levée ainsi que la bonté, et que la racine de la sagesse a été cueillie,

53. Que la maladie a été marquée d'un sceau, que la mort a été abolie, que l'enfer a été caché, que la corruption a été détruite,

54. Que la douleur a été oubliée, que le trésor de la vie a apparu.

55. Ne recommence pas à t'enquérir davantage de la multitude de ceux qui périront.

56. Car, ayant reçu la liberté, ils ont méprisé le Très-Haut, dédaigné sa Torah, abandonné sa Voie.

57. Après avoir foulé les justes aux pieds, ils ont dit en eux-mêmes :

58. Nous ne voulons pas d’Elohim, alors qu'ils savaient qu'ils mourront.

59. Aussi, de même que ce bien vous est réservé, de même la perte leur est destinée. [Le Très-Haut ne veut pas que tous les hommes périssent].

60. Car après avoir été créés, ils ont profané le Nom de leur Créateur ; ils n'ont pas rendu grâce à Celui qui les avait formés.

61. Maintenant leur châtiment est proche; Je n'ai pas dit cela à beaucoup, mais à toi et au petit nombre de ceux qui sont comme toi.

62. Je lui dis: YHWH , tu viens de m'indiquer la multitude des signes que Tu feras aux jours suprêmes, mais Tu ne m'as pas indiqué à quel moment ils auront lieu.




Chapitre 9

1. Il me répondit : Calcule toi-même, et, quand tu auras vu l'accomplissement d'une partie des signes que Je t'ai indiqués,

2. Sache alors qu'est arrivé le temps fixé où le Très-Haut doit examiner le monde qu'Il a créé.

3. Quand des tremblements de terre apparaîtront dans chaque pays ; quand les peuples seront troublés ; les nations mêlées ; quand les rois se combattront, quand les princes seront effrayés,

4. Sache alors que le Très-Haut a parlé de tout cela avant le temps.

5. De même que tout ce qui existe au monde a son principe dans la parole et sa fin dans la manifestation.

6. De même le monde du Très-Haut a son principe dans le discours, les signes et la puissance, sa fin dans l'œuvre et le miracle.

7. Celui qui se sauvera et qui pourra échapper grâce à ses actions et à la Foi dans laquelle il croit,

8. Celui-là évitera les tourments que Je t'ai dits, verra la vie sur la terre et dans les limites que Je me suis consacrées en dehors de ce monde.

9. Alors en voyant cela, ceux qui ont méprisé mes Prescriptions s'affligeront ; ceux qui ont négligé mon Parti et qui M'ont méprisé seront tourmentés par le Jugement.

10. Alors, tous ceux qui m'ont ignoré pendant leur vie, tandis que Je les protégeais ;

11. Tous ceux qui s'enorgueillissaient contre Moi, alors qu'ils étaient libres,

12. Et que ma patience leur était ouverte; ceux qui ne m'ont pas connu, mais qui m'ont négligé, il faudra qu'ils me connaissent après leur mort.

13. Pour toi, ne cherche pas comment les pécheurs seront jugés, mais cherche comment vivront les justes dans leur monde, car c'est à cause d'eux qu'il existe.

14. Je lui répondis en ces termes :

15. J'ai dit autrefois et je le dis encore : Ceux qui périront seront plus nombreux que ceux qui vivront,

16. De même que le flot l'emporte sur une goutte.

17. Tel sol, telle semence, Me dit-il; tels actes, telle sentence ; le champ est suivant le calcul de son laboureur ; suivant ses jours était le monde

18. Que J’avais préparé avant que n'existât le leur, celui dans lequel ils habitent ; il n'y avait personne pour Me contredire alors ; car personne n'existait, absolument personne,

19. Après qu'ils eurent été créés dans un monde préparé et devant une table perpétuelle, suivant une Torah où il n'y avait pas trace de mort pour leurs actions,

20. Lorsque J’ai vu le monde, il avait péri ; alors ils étaient tourmentés en raison des actions qu'ils avaient semées sur la terre.

21. Je suis venu et Je n'ai eu pitié que de très peu; J'ai épargné pour Moi un grain de la vigne et une tige de la forêt épaisse.

22. Périsse cette multitude d'êtres créés inutilement et puisse être conservée ma graine, une tige qui s'est fortifiée avec beaucoup de peine.

23. Toi, si de nouveau tu jeûnes et tu pries pendant sept jours,

24. Si tu vas dans le désert où n'est construite aucune demeure ; si tu manges seulement des fruits sauvages ; si tu ne te nourris pas de chair, si tu ne bois pas de vin (n'ayant pour nourriture que) les fruits des arbres,

25. Prie continuellement vers le Très-Haut; Je viendrai et Je te parlerai.

26. Alors j'allai dans le désert dont le nom est Arfad comme Il m'avait ordonné ; je demeurai dans la prairie ; je me nourris de fruits sauvages et ce que je mangeais me rassasiait.

27. Après sept jours, tandis que j'étais couché dans l'herbe et que mon cœur était troublé comme auparavant.

28. J'ouvris la bouche ; je commençai à parler devant le Très-Haut et je lui dis :

29. YHWH, mon Elohim, Tu as apparu à nos pères dans la solitude, dans la terre déserte où il n'y avait ni forêt ni herbe.

30. Et Tu as dit : Israël, écoute-Moi (toi, semence de Jacob) prête l'oreille à ma Voix.

31. Je sèmerai ma Torah parmi vous; elle portera des fruits en vous et par elle vous serez illustres en ce monde.

32. Mais nos pères, ayant reçu la Torah, ne l'ont pas gardée ; ils ne sont pas restés dans ton Parti. Alors le fruit de la Torah n'a pas été perdu, car il n'était pas possible qu'il fût perdu, puisqu'il vient de Toi.

33. Ceux qui l'avaient reçu ont péri pour n'avoir pas gardé ce que Tu avais semé parmi eux.

34. Car c'est la Torah ; (de même que) la terre après avoir reçu la semence ; la mer, après avoir été sillonnée par le navire ; le vase, après qu'on y a placé de la nourriture ;

35. Après que le moment est venu de périr, soit pour cette semence, soit pour ce qui a été placé (dans le vase), [tout cela est détruit, mais ce qui les a reçus subsiste ; mais il n'en est pas de même de nous.

36. Nous qui avons reçu ta Torah et qui avons péché, nous périssons avec notre cœur qui l'a reçue.

37. Ta Torah ne périt pas, mais subsiste dans toute sa Gloire.

38. Je regardai ensuite de mes yeux, et je vis à ma droite une femme qui pleurait et poussait de grands cris : son âme était très affligée ; ses vêtements étaient déchirés et sa tête couverte de cendres.

39. Les pensées qui m'agitaient me laissèrent ; je me tournai vers elle et je lui dis :

40. Pourquoi pleures-tu? Pourquoi ton âme est-elle affligée?

41. Elle me dit : Laisse-moi, mon Seigneur, laisse-moi pleurer sur moi-même et augmenter ma douleur, car je suis très triste et mon âme est affligée.

42. Je repris: Dis-moi, qui es-tu?

43. Elle me répondit : J'ai été autrefois stérile, tandis que je suis restée trente ans avec mon mari.

44. Continuellement, pendant ces trente ans, je priais le Très-Haut nuit et jour.

45. Après ces trente ans, le Seigneur entendit sa servante, vit ma tristesse et considéra mon tourment et ma douleur, il me donna un fils de qui je me réjouis beaucoup ainsi que mon mari et tous les gens de ma ville et je louai le Seigneur.

46. Je nourris mon enfant avec beaucoup de peine :

47. Quand il eut grandi, je le mariai et je fis un festin.


Chapitre 10

1. Puis, lorsqu'il entra dans la chambre à coucher, il tomba et mourut.

2. Alors nous éteignîmes nos lumières et nous nous mîmes à pleurer. Tous les gens de ma ville vinrent me parler et je gardai le silence jusqu'à la nuit du lendemain.

3. Quand les gens se furent tus et eurent cessé de m'exhorter; je me levai la nuit, je m'enfuis [telle que tu me vois] et je vins dans ce désert.

4. J'ai résolu de ne plus entrer dans une ville, mais de demeurer ici sans manger ni boire, de jeûner continuellement et de me lamenter jusqu'à ce que je meure.

5. Les pensées qui m'agitaient m'abandonnèrent et je lui répondis [avec colère].

6. O insensée entre toutes les femmes, ne vois-tu pas notre douleur et ce qui nous est arrivé.

7. A cause de Sion? car nous sommes tous dans le chagrin et nous ressentons une vive affliction.

8. Et maintenant, est-il juste que tu t'affliges et que tu te lamentes? alors que nous sommes tous affligés, toi tu pleures sur un seul enfant

9. Demande à la terre et elle te le dira : En vérité, il serait convenable qu'elle s'affligeât pour tous ceux qui ont été enfantés sur elle,

10. Tous ceux qui autrefois ont été créés sur elle ! Voici que d'autres sont venus et tous ont rencontré complètement la perte et l'anéantissement.

11. Qui donc doit s'affliger le plus? Celui qui a éprouvé de grandes pertes, ou bien toi qui te lamentes sur un seul.

12. Diras-tu : mon chagrin n'est pas comme celui de la terre, car moi j'ai perdu le fruit de mon sein que j'ai enfanté dans la peine et la douleur.

13. La terre de même que beaucoup viennent sur elle, de même ils passent.

14. Mais je te dis : De même que tu as enfanté dans la douleur, de même la terre, à l'origine, a donné ses fruits à l'homme, selon ce qu'elle avait reçu de son Créateur.

15. Ecarte donc de toi ton chagrin et supporte patiemment ce qui t'arrive, ton tourment et ta peine.

16. Car, si tu reconnais que YHWH qui te regarde Est Juste, tu retrouveras ton fils en son temps et tu seras nommée parmi les femmes fidèles.

17. Va donc dans une ville retrouver ton mari.

18. Je n'agirai pas ainsi, me dit-elle ; je n'irai pas dans une ville, mais je mourrai ici.

19. Je me remis à lui parler :

20. Ne fais pas cela, mais écoute-moi ; compare-toi au jugement de Sion, console-toi en présence de (ce qui est arrivé) à Jérusalem.

21. Ne vois-tu pas comme notre Sanctuaire a été détruit [nos Autels démolis, notre Temple abattu],

22. Comme nos psaumes ont cessé, nos louanges se sont tues, notre gloire est tombée, nos flambeaux et nos lumières se sont éteints, l'Arche de notre Torah a été enlevée ; nos objets sacrés ont été souillés ; notre nom a été déshonoré ; nos hommes libres ont été humiliés ; nos prêtres ont été brûlés ; nos lévites ont été emmenés en captivité ; nos jeunes gens ont été réduits en esclavage ; nos petits enfants ont été enlevés ; nos héros privés de force?

23. Et, ce qui est plus fort, Sion a été marquée du sceau ; sa gloire l'a abandonnée et nous avons passé sous la domination de nos ennemis.

24. Rejette loin de toi ton excessive affliction, écarte de toi cette grande douleur, afin que le Très-Haut, le Fort te pardonne et te soulage de ta peine.

25. Tandis que je lui parlais, son visage brilla tout à coup et son aspect fut comme celui d'un éclair : je redoutai fort d'être près d'elle et mon âme fut effrayée. Qu'est-ce que cela? me dis-je.

26. Elle poussa tout à coup un grand cri qui retentit d'une manière forte et effroyable, tellement que la terre trembla à sa voix.

27. Quand je regardai, la femme n'était plus là ; il y avait une ville construite ; je vis l'immense emplacement de ses fondations ; j'eus peur et je poussai un grand cri

28. En disant : Où est l'ange Uriel qui est venu précédemment vers moi? Pourquoi m'a-t-il fait rechercher tout ceci, pour que la fin de ma vie soit en proie aux soucis et ma prière à l'opprobre?

29. Tandis que je parlais ainsi, cet ange qui était venu précédemment s'approcha de moi.

30. Il me trouva étendu comme un cadavre privé de sentiment; il me prit par la main droite, me donna des forces, me releva droit sur mes pieds.

31. Et me répondit: Que t'est-il arrivé? Qu'est-ce qui te trouble? Pourquoi as-tu perdu l'esprit?

32. C'est parce que tu m'as délaissé et abandonné ; je suis sorti dans le désert comme tu me l'avais dit et j'ai vu des choses incompréhensibles.

33. Lève-toi, me dit-il, et je te parlerai en homme.

34. Je lui répondis: Parle, mon Seigneur, mais ne m'abandonne pas de peur que je meure subitement.

35. Car j'ai vu ce que je n'avais jamais vu; j'ai entendu ce que je ne comprenais pas.

36. Mais peut-être mon esprit a-t-il de lire? Mon âme a-t-elle rêvé?

37. Maintenant je t'en prie, mon Seigneur, expose à ton serviteur l'explication de tout cela.

38. Il me répondit: Ecoute-moi et je t'instruirai sur tout ce que tu crains, car YHWH Très-Haut t'a révélé ce qui est un mystère caché,

39. En voyant ta justice, car tu t'affliges beaucoup au sujet de ton peuple ; tu t'attristes beaucoup au sujet de Sion.

40. Voici ce qui en est : Cette femme que tu as vue d'abord

41. Ainsi affligée et que tu t'es mis à consoler,

42. Puis, cette femme qui a disparu tandis que tu la regardais et qui a été remplacée par une ville forte,

43. Quand elle te parlait de son chagrin à cause de son fils,

44. Cette femme que tu as vue, c'est Sion, qui t'apparaît maintenant comme une ville forte.

45. Ce qu'elle t'a dit : J'ai été stérile 30 ans, cela signifie que le monde a duré 3000 ans pendant lesquels on n'offrait pas de sacrifices.

46. Après 3ooo ans, Salomon a bâti une ville et institué le sacrifice. C'est ce que signifie le fils enfanté par la femme stérile.

47. Ces paroles : Je l'ai nourri avec beaucoup de peine, désignent l'état dans lequel est demeuré Jérusalem.

48. Ce qu'elle t'a dit : Le jour où mon fils est entré dans la chambre nuptiale, il est mort et cette douleur m'est arrivée; cela signifie la ruine de Jérusalem.

49. Quand tu as vu ce qui était d'elle et comme elle pleurait son enfant, tu as commencé à la consoler de sa douleur.

50. YHWH Très-Haut, voyant que tu t'affligeais de toute ton âme à cause d'elle, t'a montré l'éclat de sa gloire et la splendeur de sa beauté.

51. C'est pourquoi je t'ai dit : Reste dans un désert où il n'y a pas de maison bâtie.

52. Car je connaissais tout ce que YHWH te montrerait.

53. C'est pourquoi je t'ai dit: Va ici, là où il n'y a pas de fondements de muraille.

54. Car il ne se pouvait qu'il y eût une fondation d'œuvre humaine là où YHWH te montrerait [quelque chose].

55. Ne crains donc pas ; que ton cœur ne soit plus effrayé ; va, contemple sa lumière et la force de ses fondements [autant que tes yeux sont capables de voir].

56. Et écoute de toutes tes oreilles autant que tu le pourras,

57. Car tu es plus heureux que beaucoup, et tu as été nommé auprès de YHWH comme peu l'ont été.

58. Passe ici la nuit de demain.

59. YHWH Très-Haut te fera voir en songe ce qu'Il fera suivant les époques déterminées à ceux qui habitent dans le monde.

60. Je passai cette nuit et le lendemain comme il me l'avait ordonné.



Chapitre 11

1. Dans la nuit du lendemain, je vis en songe un aigle qui montait de la mer; il avait douze ailes et trois têtes.

2. Il s'envola avec ses ailes dans toute la terre, tous les Saints du ciel soufflaient sur lui et les nuées se rassemblaient sur lui.

3. De ses ailes naissaient des têtes; et ces têtes étaient petites et minces.

4. Ces têtes étaient en repos ; celle du milieu était plus grande que les autres, mais elle était tranquille avec elles.

5. Cet aigle volait avec ses ailes pour régner sur la terre et sur ses habitants.

6. De sorte que tout ce qui est sous les cieux lui était soumis ; il n'y avait personne pour s'opposer à lui, personne de tout ce qui a été créé sur la terre.

7. Cet aigle se leva, se dressa sur ses serres, poussa un grand cri et dit à ses ailes :

8. Ne veillez pas toutes ensemble ; dormez chacune à votre tour et veillez à votre tour.

9. Sa dernière tête était la plus grande.

10. Tandis que je regardais, ce n'était pas de sa tête que sortait sa voix, mais du milieu de son corps.

11. Ces têtes étaient au nombre de huit.

12. Alors une aile sortit du côté droit et régna sur toute la terre.

13. Lorsqu'arriva le temps fixé pour sa fin, elle disparut, si bien qu'on ne vit plus sa place ; une autre sortit, régna longtemps et s'affermit.

14. Ensuite, quand son temps fut venu, elle disparut comme la première.

15. Une voix vint à elle et lui dit :

16. Ecoute, combien de temps tu as occupé la terre ! Je t'annonce ceci avant que tu périsses :

17. Personne après toi ne sera fort comme toi, pas même la moitié du temps que tu as duré.

18. Une troisième sortit, s'affermit, régna comme la première, puis elle disparut.

19. De même, toutes les ailes de l'aigle sortirent, régnèrent chacune et disparurent.

20. Toutes les ailes se levèrent du côté droit, chacune à son tour, pour se fortifier et régner ; puis elles disparurent.

21. Il y en eut d'entre elles qui se levèrent, mais sans régner.

22. Après cela, les douze ailes disparurent ainsi que ses deux têtes.

23. Il ne resta dans le corps de cet aigle que les trois têtes qui dormaient et ses six têtes.

24. Ensuite deux de ces dernières se séparèrent, se tinrent dans celle qui était du côté droit et quatre restèrent à leur place.

25. Ces quatre prirent la résolution de se lever et de régner.

26. L'une se leva, se dressa et disparut rapidement.

27. La seconde de même, et passa plus vite que la première.

28. Alors les deux qui restaient prirent la résolution de se lever et de régner.

29. Tandis qu'elles délibéraient, voici que s'éveilla une des trois têtes qui dormaient : c'était celle du milieu la plus grande de toutes.

30. Alors elle prit ces deux têtes avec elle.

31. Elle s'avança avec ses compagnes et dévora ces deux têtes qui avaient délibéré de régner.

32. Cette tête occupa toute la terre, fit éprouver toute espèce de tourments à ceux qui l'habitaient et opprima le monde beaucoup plus que les ailes qui s'étaient dressées.

33. Après cela, cette tête du milieu disparut comme les autres.

34. Les deux restèrent, et, comme elles régnèrent sur la terre et sur ses habitants.

35. Puis, la tête du côté droit dévora celle du côté gauche.

36. J'entendis une voix qui me disait : Regarde devant toi et comprends ce que tu vois.

37. En regardant, je vis un lion qui vint du désert en rugissant, et je l'entendis parler, comme avec une voix humaine, et dire à cet aigle :

38. Ecoute, toi, je te parlerai : Voici ce que te dit le Très-Haut.

39. N'est-ce pas toi qui restes de ces quatre animaux que J'ai fait régner sur le monde, pour que la fin des jours arrive par eux.

40. Le quatrième étant arrivé à vaincre tous ces animaux qui ont fait subir au monde toute espèce de tourments et de souffrances ; tout le temps qu'il a habité le monde, il a habité avec injustice.

41. Il n'a pas jugé le monde avec équité.

42. Il a persécuté les justes, opprimé les innocents, haï les hommes vertueux, aimé les menteurs. Tu as détruit les refuges des justes ; tu as fait disparaître les remparts de ceux qui n'avaient pas péché contre toi.

43. Ton péché s'est levé vers le Très-Haut ; ton orgueil vers le Puissant.

44. YHWH Très-Haut a regardé ses hommes, et voici que le monde est arrivé à son terme et a fini.

45. C'est pourquoi tu disparaîtras, aigle, ainsi que tes ailes pécheresses, tes têtes coupables, tes serres méchantes et ton corps pervers.

46. Afin que la terre soit en repos et délivrée de tous ses tourments, respirant loin de toi, qu'elle espère en la Justice et la Clémence de son Créateur.




Chapitre 12

1. Après qu'il eût dit ces mots avec compassion à cet aigle,

2. Cette tête qui était restée disparut et ces ailes qui s'étaient retirées vers elles se dressèrent et se levèrent pour régner et leurs serres s'agitèrent.

3. Puis elles disparurent elles-mêmes; leur corps fut consumé ; la terre ressentit une violente secousse, moi-même je fus effrayé de la grandeur de ma recherche et je m'éveillai avec une grande terreur.

4. Je dis à mon âme : C'est toi qui m'as attiré tout cela en examinant les Voies du Très-Haut.

5. Mon âme est devenue faible; mon esprit, très tourmenté ; je n'ai plus la moindre force dans l'excès de la frayeur que je ressens cette nuit.

6. Je prierai le Très-Haut de me fortifier jusqu'au bout.

7. YHWH, Lui dis-je, mon YHWH, si j'ai trouvé grâce devant tes yeux, si je suis heureux par devers Toi, si ma prière est montée devant ta Face,

8. Sauve-moi, fortifie-moi, expliquée ton serviteur la signification de cette vision terrible afin que mon âme se réjouisse pleinement.

9. Car Tu m'as rendu heureux en me montrant les derniers temps et ce qui arrivera à la fin de ce monde.

10. Il me parla ainsi: Voici l'interprétation du songe que tu as vu :

11. L'aigle qui monte de la mer est le quatrième royaume qui est apparu à Daniel ton frère, en songe.

12. Mais Je ne le lui expliquai pas comme Je vais le faire pour toi.

13. Les jours viendront et il s'élèvera sur terre un royaume plus terrible que ceux qui l'ont précédé.

14. Douze rois y régneront.

15. Celui qui régnera le second régnera plus longtemps que les autres.

16. Voilà l'explication des douze têtes que tu as vues.

17. Quant à ce que tu as vu parler, et la voix ne sortait pas de sa tête, mais du milieu de son corps :

18. Voici ce que c'est : Du sein de ce royaume surgiront de nombreuses luttes ; il sera ébranlé au point de tomber ; il ne tombera pas à ce moment, mais il demeurera dans sa puissance.

19. Quant aux têtes que tu as vues sortir de ses ailes.

20. En voici l'explication : Huit rois se lèveront dont les années seront mauvaises et la durée, courte ; deux d'entre eux périront rapidement dans le temps fixé.

21. Quatre seront conservés jusqu'au moment où leur temps arrivera à sa fin ; deux seront gardés longtemps.

22. Les trois têtes endormies que tu as vues

23. Signifient ceci: A la fin des jours, le Très-Haut suscitera trois rois ; ils feront beaucoup d'innovations et feront éprouver à la terre

24. Et à ceux qui l'habitent une grande terreur, plus que tous leurs prédécesseurs ; c'est pourquoi ils ont été appelés les têtes de l'aigle.

25. Or, ces têtes du royaume en seront la fin.

26. Pour ce que tu as vu d'une grande tête qui disparaît, cela signifie qu'un d'entre eux mourra dans son lit, mais dans les tourments.

27. Les deux qui restent périront par l'épée

28. Et un dernier périra par le glaive.

28. Les deux têtes que tu as vues se retirer près de celles de côté droit,

30. En voici le sens : ce sont ceux que le Très-Haut garde pour les derniers jours, où sera le commencement de la fin ; il y aura un grand trouble comme tu as vu.

31. Ce lion que tu as vu surgir du désert en rugissant, parler à cet aigle et lui reprocher ses fautes, tout ce que tu as entendu,

32. C'est Celui que le Très-Haut a gardé de la semence de David pour les derniers jours ; c'est Lui qui sortira, qui viendra, qui parlera (aux hommes) de leurs péchés, qui leur reprochera leurs fautes, qui entassera devant eux leur rétribution,

33. Qui d'abord les fera comparaître vivants en jugement, et après leur avoir fait ces reproches, Il les perdra.

34. Pour ce qui est du reste du peuple, Il (le Messie) rachètera miséricordieusement ceux qui seront sauvés dans mon domaine; Il les tiendra en joie jusqu'à ce qu'arrive le jour du Jugement dont Je t'ai parlé auparavant.

35. Tel est le songe que tu as vu : telle est son explication.

36. Tu es le seul que le Très-Haut a jugé digne de connaître le mystère.

37. Ecris dans un Livre tout ce que tu as vu, et place-le dans un endroit caché.

38. Instruis-en les sages de ton peuple que tu sais capable de garder ce mystère dans leur cœur.

39. Toi, reste encore ici pendant sept jours pour voir ce que le Très-Haut voudra te montrer.

40. Alors il partit. Quand le peuple entier eut appris que sept jours étaient passés et que je n'étais pas venu dans la ville, tous les gens, petits et grands, se rassemblèrent, vinrent me trouver et me dirent :

41. Quelle faute avons-nous commise envers toi, en quoi avons-nous péché à ton égard pour que tu nous laisses et que tu habites en cet endroit?

42. Car tu restes seul pour nous de tous les prophètes, comme une seule grappe de toutes celles qui ont été cueillies, comme une lampe dans un lieu de ténèbres, comme un port de navire dans l'abîme;

43. Ou bien, les maux que nous avons éprouvés ne sont-ils pas suffisants?

44. Si tu nous abandonnes, il aurait mieux valu pour nous rester dans l'incendie de Sion.

45. Car nous ne sommes pas meilleurs que ceux qui sont morts là. Et ils pleurèrent avec de grands cris.

46. Je leur répondis : Soyez rassurés ; ne vous affligez pas, maison de Jacob,

47. Car notre mémoire est devant le Très-Haut, et Celui qui ne nous a pas oubliés est fort.

48. Je ne vous abandonnerai pas ; je ne m'éloignerai pas de vous, mais je suis venu en cet endroit pour prier au sujet de la désolation de Sion et chercher la clémence dans l'affliction de nos joies.

49. Allez donc tous maintenant dans vos demeures et moi je viendrai vers vous après ces jours.

50. Les gens s'en allèrent dans leurs demeures comme je le leur avais dit.

51. Je restai dans le désert pendant sept jours selon ce qu'Il m'avait ordonné, me nourrissant seulement de fruits sauvages, mangeant des herbes sauvages pendant tout ce temps.




Chapitre 13


1. Après sept jours, j'eus un songe pendant la nuit.

2. Je voyais un grand vent sortir de la mer, dont tous les flots furent agités.

3. Je voyais ce vent sortir de la mer sous l'apparence d'un Homme:cet Homme s'envola avec les nuages des cieux ; partout où Il tournait son Visage et regardait, tout ce qui était devant Lui s'en allait.

4. Tous ceux contre lesquels sortait sa Voix fondaient à l'entendre, comme fond la cire quand elle est approchée du feu.

5. Je vis ensuite une foule innombrable d'hommes se rassembler des quatre vents du ciel, pour combattre l'Homme qui était sorti de la mer.

6. Alors il se construisit une grande montagne sur laquelle Il s'envola.

7. Je cherchai à savoir d'où avait été construite cette montagne et je ne le pus.

8. Alors tous ceux qui s'étaient rassemblés pour lui faire la guerre en eurent grand peur, mais ils osaient Le combattre.

9. Puis, quand ils l'attaquèrent et marchèrent contre Lui, Il ne dressa pas la main contre eux; Il ne leva ni épée ni aucune arme.

10. Mais Il fit sortir de sa bouche une vague de feu, une flamme de ses lèvres, et de sa langue, des charbons ardents comme un tourbillon; tout se mêla: ces vagues de feu, ces charbons ardents et ce fut comme une tempête.

11. Il descendit contre la multitude de ceux qui l'avaient attaqué pour le tuer, et les consuma tous, de façon qu'il ne resta rien d'eux, excepté la poussière de leur cendre et la fumée de leur incendie. Alors je fis attention.

12. Après cela, je vis cet Homme descendre de cette montagne et Il appela à Lui beaucoup d'autres hommes pacifiques.

13. Beaucoup vinrent à Lui, parmi lesquels il y en avait de joyeux, d'autres enchaînés. Comme j'étais très troublé, je m'éveillai et je priai le Très-Haut en ces termes :

14. Précédemment tu as montré ta gloire à ton serviteur et tu m'as accordé d'écouter ma prière.

15. Maintenant explique-moi la signification de ce songe.

16. Car, à ce que je pense, malheur à ceux qui existent en ces jours, et encore plus à ceux qui n'existent pas !

17. Ils sont tristes, ignorant ce qui leur est réservé dans les derniers jours, ce qui ne leur est pas encore arrivé.

18. Et (malheur à) ceux qui existent, car ils le savent déjà !

19. A cause de cela, malheur à eux ! car ils verront de grandes douleurs et de grands tourments, d'après ce que j'ai vu dans ce songe.

20. Mais il vaut mieux pour eux souffrir et arriver à cela que de passer de ce monde comme les nuages et ne pas savoir ce qui leur arrivera à la fin.

21. Il me répondit : Je t'expliquerai la signification de ton songe ; je t'expliquerai ce que tu m'as dit.

22. Relativement à ceux qui resteront et subsisteront, voici l'explication.

23. Ceux qui verront cette affliction dans ces jours, il les gardera (comme) ceux qu'aura atteints cette affliction, qui ont de bonnes œuvres et la Foi dans le Très-Haut et le Tout-Puissant.

24. Sache que ces vivants seront beaucoup plus heureux que les morts,

25. Voici l'explication de ton songe: L'Homme que tu as vu sortir de la mer,

26. C'est Celui que le Très-Haut a gardé longtemps, afin de délivrer par Lui le monde; c'est Lui qui donnera des lois aux survivants.

27. Le feu, la flamme, les charbons que tu as vus sortir de sa bouche, comme un tourbillon ;

28. Celui qui sans lever l'épée ni aucune arme a exterminé la foule de ceux qui l'attaquaient et qui venaient pour le tuer, en voici l'explication :

29. Les jours viendront où le Très-Haut délivrera ceux qui sont sur la terre.

30. [Il y aura un grand effroi sur les habitants de la terre]; alors ils songeront

31. A se faire la guerre les uns aux autres, cité contre cité, pays contre pays, peuple contre peuple, royaume contre royaume.

32. Lorsque cela aura lieu et lorsqu'arriveront les signes que Je t'ai montrés précédemment, à ce moment apparaîtra cet Homme.

33. Quand tous les peuples entendront sa Voix, ils abandonneront chacun leur pays et les guerres qu'ils ont entre eux.

34. Ils se rassembleront en une foule innombrable, comme tu as vu, et voudront le combattre.

35. Lui se tiendra sur le sommet de la montagne de Sion.

36. Sion viendra et apparaîtra à tous prête et fortifiée, comme tu as vu cette montagne, sortir par elle-même et être créée par la main des hommes.

37. C'est le Fils qui reprochera au peuple les péchés de ceux qui étaient comme un tourbillon ; Il entassera devant eux leurs mauvaises actions et le grave châtiment qui punira.

38. Ceux qui étaient comme la flamme, Il fera disparaître avec leurs péchés ceux qui étaient comme des charbons ardents.

39. Quant à la foule pacifique que tu as vue se rassembler auprès de Lui.

40. Ce sont les neuf tribus qui furent emmenées captives de leur pays au temps de Salmanasar, roi de Perse, qui les conduisit prisonnières dans son royaume.

41. Ceux-ci d'eux-mêmes conçurent ce projet d'abandonner la race de leur peuple et d'aller dans une terre qu'aucun homme n'habitait,

42. Afin de garder leur Torah qu'ils n'avaient pas gardée dans leur pays.

43. Ils pénétrèrent par la passe étroite de l'Euphrate.

44. Alors le Très-Haut fit pour eux un miracle ; Il arrêta les sources du fleuve jusqu'à ce qu'ils furent passés

45. Leur pays est à la distance d'une année et demie et son nom est Arzareth (אֶרֶץ אַחֶרֶת signifie autre terre.)

46. Ils restèrent là jusque dans les derniers jours.

47. Puis quand ils seront sur leur retour,

48. Le Très-Haut arrêtera encore les sources du fleuve pour qu'ils puissent passer.

49. Quand il aura anéanti ces peuples nombreux qui se seront rassemblés contre Lui, alors Il affermira ceux qui seront restés ;

50. Alors Il leur fera voir ses signes :

51. Je lui dis: YHWH, explique-moi cela : pourquoi cet Homme que j'ai vu sort-il de la mer?

52. Il me répondit : De même que personne ne peut connaître ce qui est dans l'abîme de la mer, de même personne de ceux qui sont sur la terre ne peut connaître le Fils, sinon quand son Temps et son Jour seront venus.

53. Telle est l'explication du songe que tu as vu: c'est pourquoi Je l'ai montré à toi seul,

54. Car tu as abandonné tes affaires pour suivre les miennes et rechercher ma Torah.

55. Tu as disposé ta vie pour la connaître et tu as considéré la sagesse comme ta mère.

56. C'est pourquoi Je t'ai montré cela en te récompensant après peu de jours, car J'aurai encore autre chose à te dire et Je t'expliquerai des merveilles.

57. Je partis et je quittai ce désert en célébrant et en louant YHWH à cause de la Gloire qu'Il fait éclater chaque jour,

58. Et parce qu'Il règle les années et ce qui arrive à son année. Je restai là trois jours.




Chapitre 14

1. Le troisième jour, tandis que j'étais sous un arbre.

2. Une voix m'arriva du côté de cet arbre, me disant: Esdras, Esdras ! Je répondis: Me voici, je me levai et me dressai.

3. La voix reprit : J'ai apparu à Moïse et Je lui ai parlé du buisson, alors que mon peuple était esclave en Egypte.

4. Je l'envoyai en message ; Je fis sortir mon peuple d'Egypte, Je le conduisis au mont Sinaï et Je l'établis longtemps près de Moi.

5. Je lui racontai beaucoup de merveilles, Je lui enseignai le mystère des jours, Je lui fis connaître les derniers temps,

6. Et Je lui donnai cet ordre : Raconte ceci, cache cela.

7. Et maintenant Je te dis :

8. Les signes que Je t'ai indiqués, le songe que tu as vu, l'explication que tu as entendue, garde-les dans ton cœur,

9. Car on t'enlèvera du milieu des hommes, et tu resteras avec mon Fils.

10. Car la jeunesse de ce monde est passée et ses joues ont vieilli.

11.  Le monde, en effet, est divisé en dix parties, et il est arrivé à la dixième.

12. Il est reste la moitié.

13. C'est pourquoi dispose ta maison, réjouis ses affligés, instruis ses sages et dépouille-toi de cette vie périssable ;

14. Laisse les pensée mortelles: rejette loin de toi le fardeau humain, revêts l’immortalité, abandonne les idées de tristesse et hâte-toi de partir de ce monde.

15. Car ce que tu as vu arriver de mal empirera encore.

16. En effet, à mesure que le monde vieillira et s'affaiblira, les maux de ses habitants se multiplieront,

17. La justice disparaîtra, le mensonge se dressera, cet aigle que tu as vu se hâte d'arriver.

18. Je lui répondis: Je parlerai devant toi.

19. YHWH, j'irai, comme Tu me l'as recommandé, enseigner au peuple ce qui en est maintenant, mais qui instruira ceux qui naîtront ensuite?

20. Car le monde est dans les ténèbres et il n'y a pas de lumière pour ceux qui l'habitent.

21. Car ta Torah a été brûlée ; il n'y a personne qui connaisse ce que Tu as fait et ce que Tu dois faire.

22. Si j'ai trouvé grâce devant Toi, envoie sur moi le Souffle Saint et j'écrirai tout ce qui a eu lieu dans le monde depuis le commencement et tout ce qui était écrit dans la Torah, afin que tous ceux qui veulent vivre puissent trouver la route de la Vie.

23. La voix me répondit: Va, rassemble ton peuple et dis-lui de ne pas te chercher d'ici quarante jours.

24. Prépare-toi beaucoup de tablettes ; prends avec toi Soryâ, Dabryâ, Salâmyâ, Eqânân, Asalh'è, ces cinq hommes qui sont habiles à écrire.

25. Tu viendras ici et j'allumerai dans ton cœur la lampe de la sagesse et elle ne s'éteindra pas jusqu'à ce que tu aies terminé tout ce que tu dois écrire.

26. Quand tu auras fini, il est des choses que tu révéleras, d'autres que tu cacheras et tu donneras aux sages ; demain matin, tu commenceras à écrire.

27. Je partis comme j'en avais reçu l'ordre, je rassemblai tout le peuple.

28. Et je lui dis: Israélites, écoutez ces paroles.

29. Vos pères sont restés jadis dans la terre d'Egypte et Il (Elohim) les en a délivrés.

30. Ils ont reçu la Torah de Vie et ne l'ont pas gardée, et vous, leurs successeurs, vous leur avez désobéi.

31. Il nous a donné la terre; Il nous a fait posséder par héritage le pays de Sion ; vous et vos pères, vous avez fait le mal et vous n'avez pas gardé les Voies que le Très-Haut vous avait prescrites.

32. Comme Il est un juge équitable, Il vous a enlevé ce qu'Il vous a donné en son temps.

33. Maintenant vous êtes ici et vos frères sont parmi vous.

34. Si vous soumettez vos cœurs, si vous corrigez vos esprits, si vous gardez vos vies, vous ne mourrez pas.

35. Car le jugement viendra après la mort et ne nous fera pas vivre. Alors apparaîtront les noms des justes; les actions des pécheurs seront découvertes.

36. Que personne d'entre vous ne vienne vers moi; ne me cherchez pas d'ici quarante jours.

37. Je pris ces cinq hommes comme j'en avais reçu l'ordre ; nous allâmes dans le désert et nous y restâmes.

38. Le lendemain, la Voix arriva et m'appela : Esdras, ouvre ta bouche et bois ce que Je te ferai boire.

39. J'ouvris la bouche : elle me tendit une coupe pleine d'eau dont la couleur ressemblait à du feu.

40. Je la pris et je la bus : mon cœur fut rempli de sagesse ; l'intelligence pesa dans ma poitrine ; mon esprit conserva le souvenir et se rappela.

41. Ma bouche s'ouvrit et ne fut plus fermée.

42. Le Très-Haut donna la science à ces cinq hommes et ils écrivirent tous ces signes qu'ils ne connaissaient pas, chacun dans son ordre. Ils restèrent là 40 jours, écrivant pendant la journée.

43. Le soir, ils prenaient de la nourriture; pendant la journée je parlais, mais pendant la nuit je ne me taisais pas.

44. Pendant ces quarante jours, 94 livres furent écrits.

45. Quand ces quarante jours furent passés, le Très-Haut me parla ainsi : Ce que vous avez écritMd'abord, fais-le connaître, et que celui qui en est digne comme celui qui n'en est pas digne le lise.

46. Ceci, garde-le pour le donner aux sages du peuple.

47. On y trouve la lampe de lumière, la source de sagesse et une science comme un fleuve.

48. J'agis ainsi la quatrième année des semaines d'années, 4000 ans après celle du jugement, le 10e jour des ténèbres, le 3e mois en 92 jours.

Alors Esdras fut enlevé et placé dans le pays de ceux qui lui ressemblent, quand il eut écrit tout cela. Il fut appelé l'écrivain de la Sagesse du Très-Haut dans les siècles des siècles. Amen.